La SDBJ est administrée par un conseil d’administration de sept membres aux compétences diversifiées. Tous ces membres sont nommés par le gouvernement et, parmi ceux-ci, nous retrouvons trois représentants de la Nation crie. Le conseil d’administration exerce tous les droits et pouvoirs que la SDBJ est autorisée à exercer en vertu de sa loi constitutive, de ses règlements ou des autres lois qui la régissent.

Le président du conseil d’administration convoque les réunions, les préside et voit à leur bon fonctionnement. Il exerce, en outre, les autres fonctions qui lui sont assignées par le conseil.

Le président-directeur général est responsable de l’administration et de la direction de la SDBJ dans le cadre de ses règlements et de ses politiques.

Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, de qui relève la SDBJ, peut, dans le cadre de ses responsabilités, donner à la SDBJ des directives portant sur ses objectifs et ses orientations. Ces directives doivent être préalablement soumises à l’approbation du gouvernement.

 

MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DE L’ÉQUIPE DE DIRECTION

 
Gaston Bédard,
président du conseil d’administration

Monsieur Bédard est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, option sciences comptables, et d’une maîtrise ès sciences en économie et gestion des systèmes organisationnels de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il possède également une formation d’administrateur de sociétés certifié à l’Université Laval (ASC). Il est membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (FCPA, FCGA) et membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec (ADM.A).

Entre 1979 et 2009, il a occupé successivement les postes de directeur général pour les caisses Desjardins de Gentilly, Plessisville, Rocamadour et Limoilou. Il a également occupé le poste de directeur services-conseils et performance de 1988 à 1999 à la Fédération des caisses Desjardins de Québec. De 2009 à 2011, il a occupé la fonction de vice-président – Soutien au réseau des caisses et centres financiers aux entreprises, et de 2012 à 2015, celle de vice-président désigné – Relations avec les coopératives et les mutuelles au sein du Mouvement Desjardins.

Depuis 2012, il occupe le poste de président-directeur général au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité.

Le 2 septembre 2015, le Conseil des ministres l’a nommé membre et président du conseil d’administration de la SDBJ.

Luce Asselin,
vice-présidente du conseil d’administration 

Madame Asselin est détentrice d’un baccalauréat en science politique de l’Université Laval, d’un certificat en enseignement de l’Université de Montréal ainsi que d’une licence en droit.

Sa carrière professionnelle débute en 1986 à titre d’enseignante pour le ministère de l’Éducation de l’Ontario. Entre 1988 et 2001, elle occupe diverses fonctions notamment à l’Assemblée nationale du Québec et au Cabinet de la vice-première ministre et ministre de l’Énergie et des Ressources. Entre 2001 et 2005, elle occupe la fonction de directrice de cabinet pour deux différents cabinets ministériels. Elle joint ensuite les rangs de la société d’État Hydro-Québec entre 2005 et 2008 pour occuper successivement les postes de conseillère aux mandats spéciaux puis de chef des mandats spéciaux. C’est en 2008 qu’elle sera nommée membre du conseil d’administration et présidente-directrice générale de l’Agence de l’efficacité énergétique, poste qu’elle occupera jusqu’en 2011. Depuis 2014, elle est sous-ministre associée à l’Énergie, et en 2017 on lui confie le secteur des mines au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Le 21 juin 2017, le Conseil des ministres l’a nommée membre et désignée vice-présidente du conseil d’administration de la SDBJ.

Davey Bobbish,
administrateur

Monsieur Bobbish est détenteur d’un diplôme d’études collégiales en administration, profil finances, du Cégep de Saint-Laurent. Il débute sa carrière professionnelle en 1997 à titre de chef comptable au sein de la Compagnie de construction Chee-Bee inc. Il demeure à ce poste jusqu’en 2002 pour ensuite accepter le rôle de directeur général et trésorier pour la nation crie de Chisasibi. Il occupe subséquemment entre 2011 et 2012 le poste de directeur général adjoint avant d’être nommé le 8 mars 2012 chef du conseil de bande de la nation crie de Chisasibi. En plus de son travail dans le secteur public, monsieur Bobbish a cumulé beaucoup d’expérience en tant que membre du conseil d’administration sur différents comités, notamment le comité de vérification de la compagnie CREECO ainsi que dans le Bureau de l’indemnité du Gouvernement de la nation crie. Le 30 janvier 2018, le Conseil des ministres l’a nommé membre du conseil d’administration de la SDBJ.

Mandy Shana Gull,
administratrice

Madame Gull est titulaire d’un diplôme d’études collégiales en sciences sociales du Collège Dawson, obtenu en 2005. Elle a également complété un baccalauréat ès arts en sciences politiques puis un second en affaires publiques et études politiques de l’École des affaires publiques et communautaires de l’Université Concordia, obtenus respectivement en 2005 et 2009.

Elle a été nommée grande cheffe adjointe et vice-présidente pour le Gouvernement de la nation crie en juillet 2017, et ce, pour un mandat de 4 ans. Auparavant, madame Gull a occupé le rôle de cheffe adjointe de la Première Nation crie de Waswanipi, entre 2014 et 2017. Elle a également exploité sa propre entreprise visant à offrir des services de consultation en gestion de 2012 à 2014.

Le 18 décembre 2019, le Conseil des ministres l’a nommée membre du conseil d’administration de la SDBJ.

Jonathan Lapointe,
administrateur

 

Monsieur Lapointe est détenteur d’un baccalauréat en génie des matériaux et de la métallurgie de l’Université Laval, obtenu en 2003. Il est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 2006 et se démarque par son profil entrepreneurial et sa volonté marquée de faire une différence au niveau du développement social, économique et environnemental de son milieu.

Il a commencé sa carrière dans le secteur minier en 2003 à titre de métallurgiste en contrôle de procédés et production pour la Corporation minière Inmet. Il a endossé ensuite le rôle de chef métallurgiste et surintendant concentrateur pour l’entreprise Ressources Campbell inc., de 2006 à 2009. En 2007, il a démarré en parallèle sa propre entreprise, Metchib Services Métallurgiques inc., se spécialisant en traitement du minerai en laboratoire et en usine de démonstration métallurgique où la recherche et le développement sont aussi mis en valeur afin de générer de nouvelles opportunités d’affaires en région. Depuis 2015, il est fondateur et vice-président développement des affaires pour Minopro inc. et fondateur et vice‑président formation et opération pour Minopro-Cree inc.

Le 10 juin 2020, le Conseil des ministres l’a nommé membre du conseil d’administration de la SDBJ afin qu’il mette à profit son expérience et sa connaissance de la région de la Baie-James à la poursuite de la réalisation de la mission de la Société.

Vacant,
administrateur

 

 

Alain Coulombe,
président-directeur général et administrateur
alain-c

Monsieur Coulombe est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Athabasca de l’Alberta ainsi que d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Sa carrière professionnelle débute en 1988 alors qu’il obtient un poste d’adjoint administratif à la SDBJ. M. Coulombe développe ainsi un intérêt marqué pour le domaine du développement économique. En 1993, la SDBJ lui confie un poste d’agent de développement corporatif et en 2000, celui d’agent de développement économique. Il occupe ce poste jusqu’en 2002, alors qu’il est promu directeur du développement économique. En mars 2010, il est nommé directeur général adjoint au développement économique. En novembre 2018, il est nommé vice-président exploitation par intérim puis président-directeur général le 2 mai 2019.

Josée Roy,
vice-présidente à l’exploitation et secrétaire-trésorière
josee-r 

Madame Roy est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en sciences comptables de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. De plus, elle est membre de l’Ordre des comptables agréés du Québec depuis 2001.

Sa carrière professionnelle a débuté en 1999 au sein de l’équipe de vérification de la firme d’experts-comptables KPMG de Rouyn-Noranda. En 2002, elle accepte un poste d’analyste financière pour la Conférence régionale des élus de la Baie-James et le Centre local de développement de la Baie-James à Matagami. C’est en 2004 qu’elle commence au sein de la SDBJ à titre de directrice de l’administration et secrétaire-trésorière. Elle est ensuite nommée vice-présidente à l’exploitation le 16 juin 2020.

Emil Tagho,
vice-président aux infrastructures

Monsieur Tagho est titulaire d’un baccalauréat en génie de la construction de l’école de technologie supérieure de Montréal. Il est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 2019.

Sa carrière professionnelle débute en 2006, après l’obtention de son diplôme d’ingénieur des travaux de génie civil, à l’école nationale supérieure de travaux publics de Yaoundé. Il obtient alors un poste d’ingénieur d’études en conception d’infrastructure routière à Égis, où il travaille pendant 5 ans avant d’aller s’installer au Canada. Entre 2011 et 2015, il complète un baccalauréat en génie de la construction, afin de réussir son intégration dans le marché du travail canadien. Entre 2012 et 2016, il effectue 2 stages professionnels respectivement comme technicien de laboratoire et assistant-chargé de projet routier à Eurovia ainsi qu’un stage comme ingénieur de structure à ASP Expert conseil. C’est en décembre 2016 que Monsieur Tagho se joint à la SDBJ à titre de gestionnaire de projet. Moins d’un an plus tard, il est promu au poste de directeur de projet. Il est ensuite nommé vice-président aux infrastructures le 16 juin 2020.

Simon T. Hébert,
directeur du portefeuille minier

Monsieur Hébert est titulaire d’un baccalauréat en géologie de l’Université Laval. Il est membre de l’Ordre des géologues du Québec depuis 2012.

Sa carrière professionnelle débute en 2011 au sein de la compagnie Virginia Mines inc. d’abord comme géologue stagiaire puis comme géologue. En 2014, il accepte le poste de géologue de projet pour Exploration Osisko Baie-James puis pour Minière Osisko. M. Hébert a principalement travaillé sur le territoire de  la Baie-James, au Nunavik et dans les Territoires du Nord-Ouest en exploration minière sur différents projets et environnements métallogéniques tels que l’or orogénique et les VMS.  En avril 2019, il se joint à la SDBJ à titre de directeur du portefeuille minier, à Chibougamau.

Moussa Tine,
directeur des infrastructures

Monsieur Tine est titulaire d’un baccalauréat en génie géologique de l’Université Laval. Il est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 2013.

Sa carrière professionnelle débute en 2009 dans un poste d’ingénieur en contrôle qualitatif des matériaux au sein de la compagnie LVM inc. Il poursuit ensuite sa progression de carrière entre 2012 et 2016 dans un poste du même titre pour le Labo S.M. inc., devenu par la suite FNX-INNOV inc.  Il accepte ensuite un poste de chargé de projet – environnement et géoscience au sein de SNC-Lavalin inc., qu’il occupe entre 2016 et 2019. C’est en janvier 2020 que Monsieur Tine se joint à la SDBJ à titre de directeur des infrastructures.

Monsieur Tine possède une expertise qui couvre tant les infrastructures municipales et routières que les bâtiments commerciaux, industriels et institutionnels.

Martin Claude Yemele,
directeur du développement économique

Monsieur Yemele est titulaire d’un doctorat en sciences du bois de l’Université Laval, d’une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique de Québec et d’une maitrise en foresterie tropicale et internationale de l’Université de Goettingen en Allemagne. Il est membre de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec depuis 2010.

Après une dizaine d’années de travail comme enseignant et chef de département de génie forestier d’un établissement collégial au Cameroun, sa carrière professionnelle débute au Québec en 2004 par un poste d’assistant de recherche et d’enseignement à l’Université Laval. De 2008 à 2019, M. Yemele agit à titre de conseiller expert en développement industriel à la direction de la modernisation de l’industrie des produits forestiers, au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Ses fonctions à l’interface de l’industrie, du politique et de l’innovation lui permettent de collaborer avec de nombreux partenaires du développement économique notamment les institutions financières, les ministères, les corporations de développement régional et les centres de recherche. Ainsi, il a coordonné et participé à la mise en œuvre d’initiatives ministérielles (Bureau de projet, Chantier panneaux, Forum innovation bois) et de programmes d’aide aux entreprises du secteur forestier (Programme innovation bois, Plateforme d’innovation panneaux Programme de chimie verte). Il est impliqué dans la réalisation de plusieurs projets de modernisation d’usines, de redémarrage et de sauvegarde d’entreprises stratégiques, d’introduction de nouvelles technologies et de développement de produits innovants.

M. Yemele est également professeur associé à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et à l’Université Laval où il siège sur plusieurs comités d’orientation scientifique. En janvier 2020, il s’est joint à la SDBJ à titre de directeur de développement économique.

Vacant,
directeur de l’administration
 

 

Vacant,
directeur de projet